L’extension

Depuis le 21 décembre 2019, notre première extension est à disposition des loulous.

Elle comprend un total de 4 chambres et d’un vestiaire.

Chaque chambre dispose d’une large fenêtre sous laquelle se trouve une plateforme afin que les chats puissent profiter de la vue sur le jardin. La VMC permet également de renouveler l’air. Le chauffage et la climatisation sont assurés par un bloc climatisation réversible.

Plateforme sous la fenêtre et chatière
La plateforme est idéalement placée sous la fenêtre donnant sur le jardin. La chatière est actuellement fermée.

Les chambres peuvent communiquer entre elles par le biais de chatières condamnables. Ceci permet une modularité des chambres et de transformer, par exemple, 2 chambres individuelles mitoyennes en 1 chambre collective.

Les 4 chambres sont réparties comme suit :

  • 1 chambre collective pouvant accueillir jusque 5 chats ;
  • 2 chambres individuelles qui ont néanmoins la capacité de recevoir 2 chats de la même famille en cas de besoin ;
  • 1 chambre individuelle modulable en infirmerie.

La chambre-infirmerie permet, en mode « chambre », d’accueillir un loulou en bonne santé. Dans ce cas l’accès à cette chambre se fait depuis le couloir commun.
En mode « infirmerie », l’accès se fait uniquement depuis le vestiaire, sans passer par les espaces communs.

Chambre-infirmerie a double vocation : chambre ou infirmerie. La porte intérieure permet un accès depuis les vestiaires. Actuellement occupée par un pensionnaire en bonne santé, en mode chambre.
La chambre-infirmerie a une double vocation. Soit c’est une chambre individuelle comme les autres, soit on peut l’utiliser en infirmerie. La porte intérieure permet un accès depuis les vestiaires, évitant de passer dans les parties communes et permettant de limiter les risques de contamination. Actuellement occupée par un pensionnaire en bonne santé, en mode chambre.

Le vestiaire est accessible de l’extérieur. Ceci permet au personnel de se changer avant d’accéder à l’infirmerie, sans contamination des communs. Les risques sanitaires sont ainsi limités au maximum.
Le personnel, après les soins, passe par le vestiaire pour se changer de nouveau avant de rejoindre les chats en bonne santé.